Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page

la finition Extérieure des fourneaux

Il Y a quelques moyens de la finition des fourneaux. Le plus répandu et hygiénique est le revêtement les carreaux, qui fixent avec l'aide des pivots en acier et les lobes d'oreille de fil pendant la maçonnerie. Le revêtement divers plitkami sur les solutions de toute sorte et les mastics est sans résultat, puisqu'un tel revêtement se détache de la chauffe vite.

La Large expansion était reçue par la maçonnerie des fourneaux dans les étuis (betteraves) en acier de la forme ronde ou carrée.

le Crépissage des fourneaux accessiblement par tout. À la préparation juste de la solution une telle finition sert assez de long temps.

Les surfaces Faciales des fourneaux plâtrent après que la maçonnerie a séché entièrement du dépôt du fourneau a cessé. Les surfaces du fourneau nettoient soigneusement de la poussière et l'argile, les coutures de la maçonnerie il est désirable de nettoyer et éloigner l'argile sur la profondeur de 5-10 mm. Il le faut pour que dans les coutures se coince mieux la solution.

Il faut bien chauffer le Fourneau. Pour la rétention de la solution sur les murs du fourneau en train de la maçonnerie dans les coutures il est recommandé de mettre le fil, ainsi pour qu'elle se trouve environ au milieu de la maçonnerie, mais les fins sortaient sur le recto sur 50-100 mm. Il est désirable de les produire en forme de deux fins (fourchette). Selon les murs produisent le tressage de fil et fixent par les fins produites ou tendent le filet avec la section des cellules non plus grandement 20x20 mm et fixent par ces fins, en disposant eux selon la surface du fourneau en quinconce dans 70-120 mm. C'est la préparation très sûre.

L'épaisseur Optima de la plâtrage de 10 mm, parfois la mènent jusqu'à 15-20 mm qu'est un peu plus mauvais.

Puis le fourneau chaud mouillent avec l'eau et portent smetanoobraznyj la couche de la solution-obryzg par l'épaisseur de 5-6 mm. Après il se renforcera un peu, sur lui portent la couche plus épaisse de la solution de la même épaisseur, l'alignent et effacent. Si en train du dessèchement la plâtrage se couvre des fissures, les coupent, mouillent avec l'eau, remplissent par la solution et effacent.

Pour le crépissage des fourneaux appliquent d'habitude les solutions d'argile ou izvestkovo-d'argile, mais ils n'assurent pas toujours la solidité nécessaire de la plâtrage. Excepté ces solutions se trouvent autres, plus solide, armé par l'asbeste du groupe 6 ou 7 (VII sortes).

Pour la préparation des solutions tous les documents criblent dans le tamis fréquent avec les cellules non plus grandement 3 mm, puis préparent le mélange sec du sable, l'asbeste, le ciment, i.e. de ces documents secs, qui font partie de la composition donnée. Après cela préparent épais d'argile ou le lait de chaux et, en mélangeant bien avec un autre mélange sec tsementno-sablonneux, reçoivent la solution.

Pour la préparation de la solution avec le plâtre calcaire testo mélangent avec le sable et l'asbeste et reçoivent le mortier. Puis dans une autre boîte diluent d'un peu de plâtre avant la réception smetanoobraznoj les masses, ajoutent là-bas à deux-trois fois plus de mortier et tout mélangent soigneusement. On peut appliquer les solutions avec le plâtre pendant 4-5 mines dès le moment de la préparation.

Après le dessèchement de la plâtrage et la correction des fissures possibles le fourneau peignent par le lait de chaux avec le sel (sur le seau du lait de chaux 100 g du sel de cuisine) ou divorcent calcaire testo sur le lait écrémé. On peut la craie préparer sur le lait écrémé.

Peindre les fourneaux par la couleur à l'huile il ne faut pas, puisque de la chauffe l'huile de lin cuite brûle et publie l'odeur désagréable.