Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page

la Production des travaux de poêle (la partie 2)

le Fendage et teska de la brique. En train de la maçonnerie il faut briser la brique, lui donner la forme cunéiforme. Pour la maçonnerie du corps, tailler une partie pour l'installation pjat ou arrondir, par exemple, pour son application dans les canaux qu'assure le meilleur mouvement des gaz d'eux (fig. 159).

le Fendage et teska de la brique : mais - le fendage en travers (il est correct et il est incorrect), - le fendage en long, à, g - la position ouvrière du fumiste en conséquence au fendage et teske de la brique la brique normalement brûlée piquent sans entaille, selon la ligne indiquée : sur la brique faiblement brûlée d'abord font l'entaille, selon laquelle puis accomplissent le fendage. L'entaille portent selon tout le périmètre de la partie brisée par la profondeur jusqu'à 5 mm. Brisent la brique ainsi. Par une gauche main tiennent la brique, droit le marteau ou kirochku, par qui portent à la place nécessaire le punch. De plus la lame du marteau ou kirochki doit être dirigée à l'équerre par rapport à la brique ou la ligne du scindement. Le coup oblique amène souvent au scindement arbitraire. On peut porter quelques coups, en augmentant graduellement leur force, la brique ne se brisera pas. Pendant le scindement en long la brique tiennent ou au milieu ou pour sa grande partie (fig. 159,).

À teske la brique prennent par une gauche main et le mettent sur le genou (fig. 159. Par la fin kirochki portent selon la brique les coups faciles avec la direction en bas sur lui-même. D'abord accomplissent grossier otesku de la brique, par la fin stupide kirochki en portant plus de punchs, mais puis par la pointe portent fréquent nesil'nye.

les Accueils de la maçonnerie. Pour la réception de la belle maçonnerie et l'accélération de l'exécution des travaux la brique étalent préalablement sur la place, où il doit se trouver au fourneau pour que la couture entre les briques soit 3-5 mm. En train de la maçonnerie les briques alternativement ou tout retirent à la fois, mettent à côté du poste de travail, mais puis mettent sur la solution d'argile, en exposant le fourneau.

La Solution en train de la maçonnerie portent sur la brique et étalent par les mains ou kel'moj. À rasstilanii par la main la solution se mélange en supplément, s'en éloignent les pierres, les caillots de l'argile. Cependant les blessures de la main par les grains aigus de plus sont possibles. Kel'ma protège les mains contre la blessure, travailler plus proizvoditel'no, puisque l'on peut couvrir de la solution à la fois quelques briques. En même temps kel'ma ne fait pas sentir la possibilité les pierres et les grains qu'amène à la réduction de la qualité de la maçonnerie (fig. 160, 161).

160. L'application de la solution par la main : mais - l'imposition et l'égalisation par la main glimnjannogo de la solution. - la position de la main à l'emballage de la brique sur la solution, à - podgrebanie de la solution par la côte de la brique, g - la pression de la brique sur la place avec l'extrudage de la solution; 161. L'application de la solution kel'moj : mais - l'imposition de la solution avec préalable rasstilaniem (l'égalisation), - l'alignement de la solution au bord de la maçonnerie. À - l'égalisation; 162. Les variétés des coutures : mais - vpustoshovku, - vpodrezku, à - brodé convexe. g - brodé vognutyj l'Application et rasstilanie de la solution produisent ainsi. Par une gauche main retirent la brique auparavant mise à sec, droit prennent la solution de la boîte et le transfèrent à la place de l'emballage. En déplaçant la main selon le lit nizheulozhennogo de la brique, par les doigts égalisent et étalent la solution par la couche égale de l'épaisseur nécessaire (fig. 160). La brique se trouvant dans la gauche main chargent pour quelques secondes au seau avec l'eau, puis sur tychkovuju la limite infligent d'un peu de solution pour former la couture verticale. Après cela la brique mettent sur la place, en serrant son par uns ou deux mains et en déplaçant en arrière et en avant pour la réception de la couture fine.

On peut conduire la Maçonnerie, sans infliger la solution sur tychkovuju la limite. Font cela ainsi. La brique sortie de l'eau mettent sur la solution non horizontalement, mais un peu ayant soulevé le dos et ayant baissé l'antichambre sur la solution pour qu'au mouvement en avant tychkovaja la limite prenne sur elle-même la solution et l'a avancé vers la brique auparavant mise. La brique serrent étroitement, en avançant en avant et en exprimant de plus les surplus de la solution. La solution pressée des coutures enlèvent ici, en le retirant à la fois par deux mains.

On Peut porter la solution directement sur la brique mise mouillée avec l'eau, et non sur une série inférieure de maçonnerie. Dans ce cas la solution mettent préalablement par le monticule dans la place nécessaire, puis sur tortsovuju la limite de la brique sortie de l'eau portent la solution et le mettent ainsi qu'était plus haut décrit.

Il faut accomplir la Maçonnerie de la brique il est impossible de mettre et égaliser très vite, puisque la solution desséchée par la brique, s'épaissit de lui par la mince couche. La solidité de la maçonnerie dépend en plusieurs cas de la justesse de la préparation de la brique. La brique vermeille de l'eau se répand, c'est pourquoi en train de la maçonnerie le plongent vite dans l'eau, en sortent ici et mettent sur la solution. Une telle brique absorbe vite l'eau de la solution, à la suite de quoi le dernier s'épaissit. De plus les coutures résultent gros, mais l'enchaînement de la brique avec la solution le faible. La brique réfractaire aussi rincent seulement par l'eau.

Une Bonne brique mouillent dans l'eau de 3-5 s une Telle brique absorbe moins l'eau de la solution, la couture réussit fin, mais la maçonnerie solide. Pour la réception de la maçonnerie solide avec les coutures fines (3-4 mm) la brique tiennent dans l'eau jusqu'à ce que ne cesseront pas de s'en détacher les bulles de l'air.

Pour la maçonnerie de poêle appliquent de diverses coutures (fig. 162). Au crépissage du fourneau pour la meilleure rétention de la plâtrage à la surface du fourneau les coutures laissent non rempli sur 5-10 mm. Une telle maçonnerie s'appelle la maçonnerie vpustoshovku. si le fourneau ne sera pas plâtré, les coutures remplissent entièrement. Dans ce cas la maçonnerie appellent comme la maçonnerie vpodrezku.

Le Revêtement par la brique réfractaire produisent de manière qu'il ne se panse pas avec la brique rouge. À cause d'un divers élargissement de température de ces aspects de la brique la maçonnerie peut tomber en ruines.

À la maçonnerie des tubes sur les solutions calcaires, complexes et de ciment on peut broder les coutures, en leur donnant convexe ou vognutuju la forme. Pour ce but appliquent l'outil spécial - rasshivku.

<< la page précédente | il est plus loin de lire > >