Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page

le Crépissage (la partie 2)

Namazyvanie et l'égalisation de la solution (fig. 58). Ces procès sont accomplis pour l'essentiel par le faucon ou poluterkom. Kel'mu utilisent pour podmazyvanija de petits terrains des surfaces, par exemple, à la réparation de la plâtrage. On peut enduire seulement la solution du sol et nakryvki.

Namazyvanie de la solution : mais - le faucon sur le mur, - kel'moj sur le mur, à - le faucon sur le plafond, g - kel'moj sur le plafond, d - poluterkom sur le mur, e - poluterkom sur le plafond Au fonctionnement du faucon à une gauche main prennent le faucon, à droit - kel'mu. Sur le faucon prennent la solution et le mettent à côté du mur de manière que le bord supérieur de l'écran du faucon défende de la surface sur 50-100 mm, mais inférieur était serré vers la surface sur l'épaisseur de la couche portée (fig. 58, mais. Sur le faucon appuient par la fin kel'my, appuyé sous la languette du faucon, et le déplacent. Dans la mesure de la progression du faucon la solution se frotte sur la surface, mais le bord soulevé de l'écran se serre graduellement contre celle-ci. À l'habitude correspondante égaliser par le faucon la solution on peut très exactement.

Au fonctionnement de poluterkom lui infligent par la plate-bande la solution, s'approchent à la surface, en mettent à côté des semi-râpes, y appuient et conduisent selon le mur de bas en haut, mais au plafond - dans n'importe quelle direction (fig. 58, d. La largeur de la toile la semi-râpe doit être 120-200 mm pour que sur lui on pouvait retenir plus de solution.

L'Égalisation de la solution par le faucon et poluterkom est produite de la meme façon que de lui namazyvanie, seulement sur l'outil il n'y avoir pas être solution.

Zatirka de la plâtrage. Après shvatyvanija nakryvki accomplissent zatirku avec l'aide de la râpe en bois. Après zatirki nakryvka doit devenir égal et lisse, sans coquilles et les buttes.

Zatirku accomplissent alors, quand la solution pas encore s'est renforcée tout à fait et est effacé par la râpe sans son humectation préalable par l'eau. À zatirke "тъЁѕуютѕ¦" la râpe prennent par la main droite, serrent par la toile vers la plâtrage et accomplissent par celle-ci les mouvements circulaires contre la petite aiguille. De plus les buttes de la solution sont coupées, mais les creux sont remplis par la solution. S'ils profond, retirent accumulé sur les bords de la râpe la solution et couvrent les creux. Simultanément la râpe condense la solution. Dans ces places, où sur la plâtrage sont visibles les saillies, il faut plus fortement appuyer sur la râpe, mais où les creux - affaiblir la pression.

Zatirka de la plâtrage par la râpe à la ronde (et vrazgonku () si à zatirke à la ronde la plâtrage a séché et est effacé difficilement, la mouillent avec l'eau pour l'amollissement. Il faut mouiller pas trop fortement, puisqu'il sera impossible d'effacer la plâtrage étant trempée. À zatirke à la ronde sur les surfaces restent les traces circulaires. Pour qu'ils ne soient pas, la plâtrage effacent "тЁрчуюэъѕ" (fig. 59,). Zatirku vrazgonku accomplissent selon frais zatirke à la ronde. D'abord effacent à la ronde environ 1 m 2 les surfaces et produisent ici zatirku vrazgonku.

Sur la surface effacée il n'y avoir pas être buttes et les places manquées, puisque après la peinture ils sont très considérables.

le Crépissage selon les phares. distribuer Régulièrement la solution selon la surface avec l'aide du faucon ou la semi-râpe difficilement, il est beaucoup plus facile de faire cela selon les phares.

Les Phares sont des guides, selon lesquels avancera la règle pendant l'égalisation de la solution. Les phares peuvent être en bois métallique (en acier) ou de la solution (le plus souvent de plâtre).

Le maître d'ouvrage Individuel il est plus facile d'accomplir les phares en bois et de plâtre. Ils doivent être strictement verticaux et se trouver dans un plan. La distance la plus rationnelle entre les phares 1,5-2 m; on peut l'augmenter jusqu'à 3 m, mais alors il faut déplacer la règle à deux.

le Jalonnement des murs avec l'installation des marques et les phares : 1 - la règle, 2 - les marques, 3 - le phare de la solution l'Installation rastvornyh des phares (fig. 60). Avant tout, la surface des murs et les plafonds jalonnent. Aux murs cela font ainsi. Sur la distance de 200-300 mm de l'angle du mur et le plafond enfoncent le clou № 1 sur toshchinu les plâtrages, i.e. son chapeau doit défendre de la surface préparée sur la distance, par exemple, 20 mm. Du chapeau de ce clou baissent l'aplomb pour qu'il n'arrive pas jusqu'au sol sur 200-300 mm. Sous le cordon de l'aplomb établi enfoncent le clou № 2 de manière que son chapeau n'arrive pas au cordon sur 0,5 mm. De la même manière dans le deuxième angle enfoncent les clous № 3 et 4. Puis contrôlent le plan du mur, en tendant le cordon en diagonal du clou № 1 sur le clou № 4 et du clou № 2 sur le clou № 3. Si le mur s'est trouvé convexe, les clous sortent du mur tellement pour que l'épaisseur de la couche de la plâtrage augmente au bord, mais dans le plus haut point de la proéminence faisait 20 mm. Si on peut quelque peu aligner la proéminence avant le crépissage, les clous ne touchent pas.

<< la page précédente | il est plus loin de lire > >