Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page Sur la construction et la réparation - une principale page

la Dérivation de l'eau coulant des fenêtres de l'eau

Pour que les verres non zapotevali, soit proposé et la multitude de moyens de toute sorte, malheureusement, peu efficace est proposée. Est inadmissible, par exemple, appliquer l'eau fortement salée pour le nettoyage des verres : le sel pénètre dans le bois et en descend vite la peinture, est en arrière le mastic.

Pour la dérivation de l'eau condensée coulant des verres, sur les morceaux inférieurs des reliures d'été et d'hiver établissent slivnye les morceaux, ou les prunes, la largeur de 20-30 mm et l'épaisseur de 15-20 mm. Fixent les prunes par les clous ou les vis à bois de manière qu'ils aient le penchant à l'intérieur du local et l'eau coulait selon eux seulement sur l'appui de la fenêtre. Mettent les prunes sur la colle étanche, par exemple sur la résine époxy, ou sur la couleur à l'huile, mais avec préalable proolifkoj et le séchage. Cela font pour qu'entre slivom et au morceau de la reliure il n'y avait pas fente, dans laquelle l'eau pénètre dans l'espace entre la reliure et le quart de l'appui de la fenêtre. Très bien pour slivov dans le morceau inférieur de la reliure (jusqu'aux morceaux verticaux) choisir la rainure par la profondeur de 3-5 mm d'une telle largeur pour que là-bas entre étroitement ayant fusionné. Au lieu d'en bois la prune on peut mettre ayant fusionné d'ordinaire, mais il vaut mieux que le fer zingué, sous lequel il faut couper aussi selon la règle par le couteau ou le ciseau la rainure par la profondeur pas moins 5 mm. Il est nécessaire de peindre toutes les prunes deux fois par la couleur à l'huile.

l'Installation pour la dérivation de l'eau de l'appui de la fenêtre : 1 - le métal Chez en bois slivov découpent en bas une petite rigole sur la distance de 5-10 mm du bord, chez en acier - plient le revers (fig. 119). Les prunes doivent être mises avec l'inclinaison pour que selon eux coule facilement l'eau.

Sous slivnymi par les morceaux sur l'appui de la fenêtre font la rigole (ou la rainure) la largeur de 15-20 mm, la profondeur près de 10 mm avec le penchant dans un sens pour que l'eau coule de l'appui de la fenêtre. L'eau, en se trouvant sur les prunes, doit couler seulement aux rainures, qu'il est nécessaire d'arranger sous d'été, ainsi que sous les reliures d'hiver.

Sous la rainure fixent l'écoulement métallique, il est désirable du fer zingué ou l'aluminium. Sous lui suspendent quelque capacité, le mieux la bouteille (voir fig. 119). Certes, on peut l'affermir sur le plancher, mais alors l'écoulement lui joignent avec l'aide du tube de caoutchouc. Après l'installation slivov et les rainures, leurs ratissages peignent tout olifjat pour deux fois, en portant la peinture par les minces couches et soigneusement en l'estompant.

Entre l'appui de la fenêtre et les morceaux verticaux il y a en bas un joint, qui n'est pas toujours assez condensé, et dans lui sur les parties inférieures des murs se trouve l'eau. Pour que de cela ne se passe pas, tout faut proolifit', sécher, préparer le mastic et elle remplir le joint, ayant lissé soigneusement le mastic. Après le dessèchement tous peignent.

À l'insertion des reliures d'hiver entre le morceau inférieur et la rainure il reste - à couvrir l'espace lui de rien il ne faut pas. Si l'écoulement de l'eau petit, on peut mettre à cet espace fin trubochku et enduire la place restée de la cire à modeler ou le mastic ordinaire, qui on peut facilement éloigner en cas de nécessité.

Il vaut mieux accomplir Ce travail à la fin de l'été, quand les reliures étant trempées en hiver et l'appui de la fenêtre sécheront bien. Peindre le bois cru inutilement, puisque la peinture s'exfolie.